Visitez le Sud des Landes a deux pas de la Cote Basque !

  • Aqua VVF(1)139
  • Belza-Le Festin
  • Erromardie
  • Ilbarritz(2)
  • Rando Ispegui31
  • Rando Ispegui39
  • Rando Ispegui9
  • Rhune
  • San Juan - LeFestin
  • Sunset Marbella octobre 2012
  • Z site

Lexique

Le surf :
D'origine polynésienne, le Surf fut pendant très longtemps l'apanage des familles royales dont les chefs prouvaient leur valeur, leur force et leur courage en affrontant les vagues.
Apparu en France à la fin des années 50, le Surf consiste à se maintenir debout en équilibre sur une planche, porté par une vague déferlante en exécutant des manœuvres.
Discipline exigeante, le surf demande un long apprentissage. C'est de très loin la discipline qui fédère le plus grand nombre de pratiquants.
La longueur des planches utilisées s'échelonne en moyenne de 180cm à 240cm suivant la taille des vagues à traiter.
Dociles, maniables, courtes et sûres, véritables véhicules intellectuels conçus à la fin des années 60 et au début des années 70, les Short-bords (par opposition aux Longboards) émancipent le surfeur en lui procurant une incroyable liberté dans la gestion du traitement de la vague.
Entre la fin des années 70 et le début des années 80, elles ont encore énormément évoluées dans une quête visant la maniabilité, le contrôle et la capacité à générer de la vitesse, perdant beaucoup en volume et pas mal en longueur, fondant au niveau de la largeur de l'avant pour s'empâter au niveau de celle de l'arrière, acceptant un nombre toujours croissant de dérives pour déboucher sur un concept qui fait de nos jours l'unanimité le THRUSTER ou TRIFIN (planche à 3 dérives).

le body board :
Relancé dans les années 70 par Tom Morey, inventeur de la planche en mousse polyuréthane qui fit son renom, le Bodyboard consiste à glisser, allongé sur la planche, en réalisant de nombreuses manœuvres acrobatiques.
Accessible à tous, quelques jours suffisent pour commencer à maîtriser sa planche et découvrir les premières sensations de Glisse.
Le Bodyboard est une planche courte d'environ 5 pieds de long (152, 5cm) flexible, dont une partie du revêtement extérieur est souple (mousse polyéthylène). Mise au point par le californien Tom MOREY en 1971, elle est le plus souvent utilisée en position allongée (prone), le Bodyboardeur s'aidant d'une paire de palmes courtes pour essentiellement exacerber la précocité des départs.
Le Bodyboard se différencie du Surf surtout par la spécificité de son répertoire de manœuvres, souvent spectaculaires, complexes qui revendiquent d'excellentes qualités gymniques.

le longboard :
Comme son nom l'indique, c'est une grande planche dont la longueur minimum autorisée en compétition est de 9 pieds (274, 5cm).
Conçue sur le spot californien de MALIBU au début des années 50, cette planche large, lourde, plate présentant un avant arrondi permet de suivre la vague mais autorise surtout les déplacements et la prise de poses plus ou moins théâtrales effectuées sur le nez de la planche regroupées dans l'appellation générique de NOSE RIDING.
Les Longboards actuels, plus légers, plus maniables et plus nerveux sont des répliques très modernisées des Malibu-Boards d'antan mais qui respectent très fidèlement le concept et l'esprit. Ils permettent aux pratiquants de réviser sans problème le secteur traditionnel de la discipline, le HOT DOG STYLE avec son cortège de poses et de déplacements en y ajoutant désormais dans une modernité novatrice la cohérence de la fonctionnalité et le feu de la radicalité.

le body surf :
L'apparition du Bodysurf est antérieure à celle du Surf. Le Bodysurf consiste à surfer la vague avec son corps. C'est une discipline exigeante qui met en exergue le respect fondamental de la nature et la confrontation directe avec l'océan. Le Bodysurf constitue un préalable incontournable à la formation à tout autre sport de Glisse.